Archives de Tag: copine

C’est lundi, que crochetez-vous, cousez-vous, tricotez-vous… Bref, que faites-vous ? #18

Le lundi, Alex du blog « Le coffre à dentelles » ,
nous propose de parler de nos ouvrages en cours. 

Alors c’est lundi? que faites vous?

Ce lundi, Alex nous a proposé, sur Feeling Hook Today,
de réfléchir autour du granny :
« Le granny, c’est quoi ? C’est un motif géométrique, généralement à base de brides simples qui, répliqué moult fois (et tous assemblés ensemble), vous permet de créer… Et la voilà la question : que créeriez-vous avec des grannies ??? »

La question tombe bien puisqu’après avoir entamé un châle il y a trois ans et une couverture l’an dernier – tous deux jamais finis – je me suis remise au granny pour un plus petit ouvrage.

grannysac
Voici ma petite production de cette dernière semaine.

Chez Em pour la rencontre d’automne de FHT, j’ai pu voir son sac en granny. J’ai totalement craqué dessus ! Mais je me connais, me mettre dans un si grand ouvrage – alors qu’en ce moment je suis proche du poisson rouge niveau attention/concentration – c’est directement le placer dans le panier « à défaire parce que je ne le finirais jamais ». J’ai donc décidé d’en faire une toute petite version qui me servira de trousse de toilettes pour y mettre mon arsenal de barrettes à cheveux en tout genre. Il me faut 22 carrés et j’en suis à 16, j’ai bonne espoir de ne pas abandonner ce coup ci :p

S’il y a bien autre chose que j’aimerais faire en granny, c’est un chauffe-mug ! Vous savez ces petites pièces de tissus, ou comme ici en laine, que vous placez autour de la tasse pour ne pas vous brûler et garder votre breuvage au chaud

Et vous le granny ça vous inspire quoi ?

4 Commentaires

Classé dans Art'Oc

Brunch à l’entrée du Marais : Le Who’s.

Quand on est dix à aller  bruncher, ce n’est pas évident de trouver un endroit assez spacieux pour accueillir tous le monde dans de bonnes conditions. Avec une bande de copines, en famille, avec les copains ou encore, comme nous, pour un enterrement de vie de jeune fille, le Who’s est l’endroit qu’il vous faut !

IMG_20130814_170459

Situé à l’entrée du Marais, à deux pas du Centre George Pompidou, le Who’s est l’ancien Spaghetti Bar. C’est le resto idéal pour un brunch avant une expo, une après-midi friperie ou encore une belle balade dans le quartier, qui ne manque pas de charme.

Les tables sont prévues pour accueillir tous les tailles de groupes. A deux, à quatre ou à quinze, tant que vous réservez, vous aurez de la place.

le-who-s-bar-resto
La décoration est très industriel. Entre métal, bois et cuir, il y a un coté ancienne usine. Dans mes souvenirs, il y avait de la musique assez forte et pas forcément dans un style que j’apprécie beaucoup mais qui n’a en rien empêché nos conversations :)

Le brunch se présente sous la forme d’un buffet à volonté.

Souvent, ce genre de prestation manie mal la qualité des produits, le choix et la quantité. Là, il n y a absolument rien à redire ! Le choix est là, au rayon salé comme au rayon sucré.

IMAG2803
Le jus d’orange est fraîchement pressé. On vous propose des boissons pour tous les goûts : chocolat, thé, café. Lait froid comme  lait chaud.
Il y a un large choix de charcuterie et de fromage, d’origine française et italienne ainsi que des crudités. Comme le Who’s est un ancien bar à pâtes, on vous propose des spaghettis avec trois sauces différentes sans oublier le gruyère râpé. Vous trouverez également les traditionnels œufs brouillés et bacon. Tout ce qui est sensé être chaud est chaud. Tout ce qui doit être froid est froid. La cuisine est maison, les produits de saison et les produits sont frais. Un vrai bonheur !

IMAG2804
Le buffet sucré est loin d’être en reste. Beignets, pan-cakes, crêpes et autres toasts sont présents. Une plaque est à votre disposition pour faire réchauffer tout ça.

Vous trouverez également de la compote, du  fromage frai ainsi qu’une salade de fruits de saison. Ce jour là il y avait également un gaspacho de fruits. Un rêve de fraîcheur et de vitamine. Autre coup de cœur de la tablée : un tiramisu aérien, léger comme un nuage, qui vous convaincrait presque qu’il n’a aucune incidence sur votre tour de taille…

Évidemment, tout ça est totalement non-contractuel et je serais bien en mal de vous lister le contenu du buffet en entier.

Un autre point positif ? L’accueil ! Pizza-Œuf et moi-même sommes arrivées un peu en avance. Et en attendant toute la compagnie, le serveur nous a proposé de nous servir à boire. Sans être intrusif, le personnel est passé plusieurs fois nous proposer de l’eau et savoir si tout se passait bien. Ça fait du bien de se faire chouchouter comme ça !

On résume ?

Point positif : Qualité/choix/Quantité : tout y est ! Le personnel est adorable. Une adresse très bien placée. La boisson est à volonté : ce qui me séduit toujours quand on est parti pour faire une après midi entre copine.

Point négatif : On pinaille ? On pinaille : pas d’assortiment de thé, vous n’aurez que le traditionnel Earl Grey du matin à mettre dans votre tasse. L’occasion pour moi de le boire à l’ancienne, comme ma Maman le fait depuis la nuit « de mon temps », avec un  nuage de lait et légèrement sucré… Un petit assortiment de sachet serait vraiment le bienvenue. Mais je pinaille ;)

Après avoir repris des forces au Who’s,
nous nous sommes baladé dans le Marais.
Je vous laisse, avec quelques photos du quartier.

IMG_20130804_194319

IMG_20130804_165157

IMAG2807

Informations:
Brunch au Who’s Bar.
De 11h à 16h. A volonté.
Le samedi : 19 euros.
Le dimanche : 26 euros.
Le site du Who’s Bar.

Poster un commentaire

Classé dans Nore Thrud

Soirée orientale…

Un nuage … mais de henné…

IMG_20130704_194355

Une foule… de petites fleurs des champs…

IMG_20130703_185601
Du thé, parce que c’est toujours l’ingrédient secret…

IMG_20130704_205337
Des douceurs au miel et des  volutes de fumée sucrée…

IMG_20130704_233033
Une bien jolie compagnie.

Un Paris-Rabat sans décoller.
Une soirée orientale, petite bulle douce et sucrée, entre copine, en plein été…

3 Commentaires

Classé dans Nore Thrud

[L’atelier] Crochet crochet j’t’ai accroché !

En ce  moment de disette du travail*, mon esprit a besoin de « fabriquer des trucs ». Quand je ne travaille pas, mon cerveau tourne malgré moi à plein régime. Il semble toujours à la recherche de quelque chose comme un petit animal nerveux. Il s’est mis dans le même état quand je suis arrivée sur Paris. La fac, puis mon emploi à Epitech avait calmé les choses domestiquant un peu ce petit esprit tout nerveux afin qu’il arrête de s’éparpiller et lui permettant de créer en toute tranquillité. Attention, je ne dis pas que je n’en sors rien de bon de ces périodes d’ébullition, seulement que ça a un coté incontrolable et compulsif.

C’est ainsi que – entre autre – je me suis remise au crochet comme vous avez pu le lire sur le blog ces derniers temps.

Mes copains et ma famille ont également pu – beaucoup – voir mes essais sur les réseaux sociaux**.  Ce qui a finit de convaincre quelques copines de s’y mettre à leur tour et de relancer les crochets de celles qui en avaient déjà fait. Il n’en fallait pas plus pour monter un petit atelier du samedi à la maison.

 

IMG_20130223_155921
Etant moi même débutante, je me suis assurée d’avoir des crocheteuses confirmées afin d’accueillir au mieux des petites nouvelles. Jessie était donc de la partie ainsi qu’Alexandra ( par skype, le crochet c’est moderne ! ) pour nous conseiller au mieux.

seezat
Nous avons choisi de suivre ce petit tuto proposé sur le site Madmoizelle: Un noeud pour cheveux. Nous trouvions encourageant pour les débutants de repartir avec leur petit noeud :3

Voilà certaines de nos œuvres !

IMG_20130308_122611

Du thé, des cookies, des crochets, de la laine et des copines.
De quoi passer une délicieuse après midi ^^

A refaire, c’est sur !
Avec un autre adorable mini projet à réaliser !

*J’ai lachement abandonnées mes collègues de l’école pour opérer une reconversion.
** Facebook est réservé à mes proches mais mon twitter et Instagram sont publiques :

Poster un commentaire

Classé dans Art'Oc

Un après midi à L’oisivethé.

 

Début février nous sommes allées bruncher à « L’oisivethé« . Un charmant petit salon de thé niché au creux de la Butte aux cailles à Paris. En cherchant un nouveau point de rendez-vous pour nos dimanches paisibles autour d’un thé entre nanas, nous sommes tombées sur leur concept de « café tricot ». Boire une tasse de thé entourée par un décors propice au crochet: très dans l’air du temps en ce qui me concerne ;) J’étais d’avance conquise !

IMG_20130202_120657

Nous avons découvert un endroit très calme, avec peu de table et un service en douceur qui ne perturbe pas les conversations. La carte des thés est très attractive et votre précieux breuvage  vous sera servi dans une adorable vaisselle. Un endroit où l’on a très envie de s’attarder.

Le brunch est plus que copieux. La formule comprend une boisson chaude, un verre de jus d’orange, deux œufs à la coque et ses tartines, un morceau de brioche maison et d’un feuilleté avec une salade composée. La brioche maison est un délice tout comme les feuilletés – même si je ne sais pas s’ils sont faits sur place – quand à la salade (salade verte, graines, fromage, olive, cranberry etc…)  elle finira de combler les gros appétits puisqu’elle est servie en quantité considérable.

IMG_20130227_174429

J’avoue ne pas pouvoir manger tout ça ! Je me contente donc de prendre un feuilleté (saumon oseille, mon préféré) accompagné de sa salade et un scone nature. Les thés proposés sont très fins. Mon préféré? Un Oolong à la châtaigne

IMG_20130202_120448
Mmmm… un bon scone maison, pas trop sec avec ses petits fruits frais autour

Les points positifs?

Le calme et la déco sans hésiter :)

IMAG1767


La déco est vraiment léchée. L’échoppe est colorée et vous êtes entourés de jolies choses faites mains, de boîtes de thé, de laine, de théière et  de livre. Les tables sont simples mais jolies. Et je vous ai déjà parlé de la vaisselle. Il n’y a pas beaucoup de table mais il n’est pas encore trop bondé. En arrivant à 13h, vous trouverez encore une place de libre pour un déjeuner à deux.
Autre chose: je ne sais pas si c’est du à l’emplacement – nous ne sommes finalement pas très loin de Cité Universitaire – où aux propriétaires, mais à chaque fois que nous y sommes allés, nous avons trouvé des gens de différentes nationalités. Je trouve ça toujours très agréable d’entendre parler plusieurs langues dans un endroit: tous le monde semble s’y sentir chez soi

Les points négatifs?

Il n’y a pas de rallonge d’eau chaude durant le brunch. Dur dur pour les petits salons de thé de trouver un équilibre entre les squatteurs autour d’une théière avec trois tasses pour toute une après midi et le fait  de faire payer trop chers les grands buveurs de thé. Je trouve le combo brunch+rallonge de thé aide à fidéliser la clientèle. Par exemple durant les deux heures suivant votre arrivée, on ne vous change pas le sachet mais on vous offre l’eau chaude. Passées ces deux heures, vous payez un autre thé.
Je ne me rends pas bien compte si ça vaut le coup ou pas pour un salon de cette taille. Et finalement nous sommes restés crocheter là bas de 12h30 à 17h30 pour un peu moins de 30 euros  par personne ( repas+thé tout au long de l’après midi). 

IMAG1764

Bref, bien plus de points positifs que de point négatifs ! 

Et j’y retournerais avec plaisir pour un après midi entre copines ou un brunch en amoureux.

Le site de l’OisiveThé: http://www.loisivethe.com
D’autres photos et avis ici et ici.

 

http://www.loisivethe.com/

1 commentaire

Classé dans Nore Thrud

Une soirée entre copine où la soupe maison carotte et patate douce.

Un petit repas entre copine est toujours une bonne occasion d’essayer une nouvelle recette à base de légumes. Je ne dirais pas que l’homme ne mange pas de légume, on en est plus, mais je préfère essayer ce type de  recettes  avec les copines et juger sur le tas si j’en propose à ma moitié ou pas.

Et cette recette fait définitivement parti des recettes que je lui ai proposée ensuite ^^

IMG_20130227_160815

Soupe relevée aux légumes de saison.
(pour deux personnes)

– 4 carottes.
– Une demi patate douce.
– un demi oignon.
– 20 cl de lait de coco.
– huile d’olive.
– sel.
– poivre.
– 1 c. à café de gingembre (frai) rapé.

Faites revenir l’oignon émincé dans un peu d’huile d’olive dans une grande casserole. Épluchez et coupez les légumes en dés grossiers et faites les revenir avec l’oignon. Une fois le tout légèrement coloré, il vous faut recouvrir les légumes d’eau. Il n’y a plus qu’à faire cuir à couvert pendant 20 minutes sur feu moyen.
Vérifiez que vos légumes sont bien cuits à l’aide d’un couteau et n’hésitez pas à laissez un peu plus longtemps si vos carottes ne sont pas assez tendres. Ensuite ajoutez votre berlingot de lait de coco et votre gingembre. Salez et poivrez à votre convenance. Il n’y a plus qu’à mouliner le tout.

Pour la petite histoire, j’avais beaucoup trop salé ma soupe. J’aidu rajouter un peu d’eau et du lait de coco pour arriver à la manger le soir même. Ni mon amie ni Thor n’ont été dérangés par cet excès de sel mais je n’ai vraiment pas pour habitude de manger trop salé -_- Le lendemain j’ai rajouté deux carottes et un bout de patate douce pour vraiment apprécier cette soupe à sa juste valeur.
J’ai servi ma soupe avec un carpaccio de boeuf et de feta au citron, un demi avocat avec sa sauce argentine et un tartare de saumon au wasabi.

J’utilise beaucoup de gingembre dans ma cuisine. Je suis fan de cette racine. Je trouve qu’elle relève avec beaucoup de douceur les plats sucrés comme salés. J’en ai toujours en poudre dans mes placards et un bout frais dans mon frigo. Mais il y a peu j’ai découvert la pâte de gingembre en pot.
IMG_20130227_170048

Très pratique lorsqu’on ne possède pas les bons outils pour réduire cette racine en une fine pâte sans filament. J’ai acheté mon pot au rayon cuisine du monde de mon supermarché mais je pense en retrouver ( moins coûteux et en plus grande quantité) chez TangFrère. Et adopter par la même occasion la pâte d’ail conseillé par Trésor de Cristal à notre dernier passage au géant de la cuisine asiatique.

Le temps est encore aux recettes qui nous réchauffent mais les jours rallongent enfin

Poster un commentaire

Classé dans Ma petite cuisine

« Et merci pour le fromage » où la soirée de mes 18 ans +10.

Pour un anniversaire d’enfer il vous faut…

Lancer les invitations au dernier moment:

IMAG1704

Et laisser la maison se remplir.
Beaucoup.


IMG_9303

Bien décorer:

20130125_190403

Et ne pas oublier le chat :3

555987_10200566996156726_1823051993_n

Prévoyez autant de bouteilles de vin que vous avez d’année et du fromage comme si la famine guettait !

480450_10200566992636638_142410960_n

And have fun !
( Qu’est ce qu’ils chantes bien mes copains ^^)

20130125_233323

Merci beaucoup les amis pour ce super anniversaire <3

 (Photo: Sam, Elise et Thor)

Poster un commentaire

Classé dans Nore Thrud