Archives de Tag: bonne adresse

[Resto] Un dîner au Cabinet de sa Majesté.

J’adore les blogs. J’en tiens et j’en lis beaucoup aussi. Beaucoup des blogueurs que je suis sont situés sur la région parisienne. Mais pas que… Je vise beaucoup les blogs parisiens pour les bonnes adresses et les annonces de festivités qui s’y trouve. Mais surtout pour voir la ville par les yeux de personne qui comme moi, aime partager leurs bonnes expériences. Je suis évidement curieuse de savoir ce qui se passe dans les autres villes, et dans d’autres pays, mais jusqu’à présente je me tournais plus vers d’autres medias. Mais finalement, j’ai découvrir ce qu’il se passe ailleurs  par les yeux des gens qui y vivent ou qui visitent. C’est comme ça que je me suis retrouvée à suivre des blogs  comme ceux de Bull’Elodie et de Stéphanie. Qui finalement, en sont venues à me donner une bonne adresse sur Paris. Oui, voilà, on y arrive ^^

IMG_20140424_153725

Les deux mistinguettes et leurs acolytes nantaises se sont réunies au mois de novembre dans le désormais célèbre restaurant « Les fils à Maman ». Cette adresse fait parti d’un regroupement de resto remettant au goût du jour les saveurs de notre enfance. Je ne sais plus laquelle des deux m’avaient annoncée la bonne nouvelle : la filière s’étendait jusqu’à Paris ! Thor et moi nous sommes décidés pour le Cabinet de sa Majesté, se trouvant du coté de République.

Le restaurant tient son nom du principe des cabinets de curiosité. Au mur, tout un bric à brac de ce qui pourrait être des souvenirs de toute une famille, du temps de la colonisation à nos jours. Trophées de chasse et objets obscurs mélangé à de vieux appareils électroniques. Ambiance jolie et charmante.

lecabinet

  L’ambiance c’est bien mais qu’est ce qu’on mange ?

Déjà on boit des chouettes cocktails.

20140412_193522
A la carte vous retrouverez les habituels mojito, cosmo et autres piranha mais aussi des cocktails propre à la maison. Lancez vous, tous ceux que nous avons goûté sont bons !

En plats, je me suis décidée pour les travers de porc caramélisés.

20140412_195643
Ce n’est pas de la petit planche ! Les travers sont parfaits ! La peau est croustillante et la viande est  fondante et juteuse. C’est la première fois que j’en mangeais d’aussi bon. L’accompagnement est plus que raisonnable. Salade verte bien assaisonnée et pomme de terre au four maison. Là aussi rien à redire : elles sont croustillantes mais pleines et pas trop grasses. Un régal pour les amoureux de la frite.

Thor, dans notre quête du burger idéale,
se dévoue pour goûter le cheese-burger maison.

Plat très réputé apparemment.

20140412_195651

Là aussi, la viande est très bonne. Cuite à point comme demander, le steack est de belle taille et de qualité. Il est recouvert, comme promis, de fromage, lui aussi plutôt savoureux. Les ingrédients sont frais sauf … le pain plûtot sec dont on ne sait pas trop s’il est fait sur place ou pas… Pour un burger, ça fait quand même un  très mauvais point. Les frites façons allumettes sont croustillantes. Mais dans l’ensemble Thor est lui plutôt déçu par son plat.

On se laisse tenter par un petit dessert :)

Le crumble poire chocolat.

20140412_203154

Riche et gourmand. Sur ce coup là, Thor ne s’est pas trompé. Son dessert est vraiment très bon. Je trouve cependant le ramequin un peu petit. Donc plutôt à prendre pour finir un repas sur une note sucrée.

Et pour moi, pas d’hésitation !
Ce sera le cheese-cake au nutella !

20140412_203146

La taille est parfaite pour finir un bon repas sans avoir à déboutonner sa ceinture mais il vaut mieux avoir gardé une petit place pour bien l’apprécier. C’était l apremière fois que je goûtais un cheese-cake au chocolat – autre que le chocolat blanc – et je l’ai vraiment apprécié. Un dessert régressif à souhait !

20140412_205941
C’est donc une expérience en mode 50/50. Si je me suis pour ma part régalée, Thor a été plutôt déçu. Sur certains plats la quantité n’est pas vraiment là. L’addition se monte à quelque choses comme 70 euros pour deux personnes avec apéritif+plat+dessert. J’ai trouvé que les cocktails* et les desserts mériteraient quelques euros de moins.  Au final, si j’ai apprécié l’endroit et la cuisine, je reste un peu sur ma faim et je ne suis pas si enthousiasme que plusieurs  critiques que j’ai pu lire sur l’endroit. Je ne pense pas que nous y retournerons, je préfèrais essayer d’autres  adresses de la même vague.

Un avis sur ce resto ?
Des bonnes adresses dans le même coin ?

* Surtout que le Bar des Pirates n’est pas très loin. les cocktails y sont meilleurs, servis en bonne quantité et moins chers.
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Nore Thrud

Mission Clotted Cream #3

Bon c’était pas mal de vous raconter la légende de la clotted cream et puis de vous dire où j’en avais mangé mais si je vous dis pas où en trouver c’est pas très sympa. Après avoir fait plusieurs supermarchés – dont Monop’ – quelques boutiques spécialisées sans trouver mon bonheur, je suis allée dans le plus grand Marks&Spencer de région parisienne. Fiable à 100%

ABM_1393936904

Qu’est ce qu’on achète quand on fait un passage chez Marks&Spencer. Non parce que quitte à se déplacer autant y faire quelques courses.

20140304_124249

De quoi faire un petit dejeuner à l’anglaise évidement !
– Du cheddar.
– Des muffins (pas sur la photo)
– Véritable bacon anglais (pas sur la photo)
– Des saucisses.

Mais aussi :
– Des soupes fraîches. Celles de la marque Marks&spencer sont plus délicieuses les une que les autres ! 
– De la confiture de fraise pour vos scones ♥
– Et évidement, de la clotted cream ♥♥♥

Vous la trouverez au rayon frai sous forme de barquette. N’hésitez pas à  en prendre plusieurs et à la congeler en portions. Ça se fait très bien.

Ah oui, et on est chez les anglais,
alors on oublie pas de passer par le rayon thé !

20140318_183122

J’y ai trouvé un pack de 50 sachets de Chaï qui fait mon bonheur au quotidien. Le thé est de bonne qualité et les épices n’en cachent pas le goût.

Un bon latte à boire en mangeant …

IMG_20140302_140554

un scone maison
avec sa clotted cream et sa confiture de fraises, évidement !

J’espère que cette série d’articles vous aura plu !
Et un peu réconcilié avec la cuisine anglaise ♥

5 Commentaires

Classé dans Nore Thrud

[Bonne adresse] : Lao-Thaï, Paris 13.

Je vous ai dit que j’avais tendance à être un chat noir dès qu’il s’agissait de resto ? Hum … Je développe pour ceux qui ne seraient pas coutumier du phénomène. Le dimanche sur Paris, beaucoup de restaurants sont ouverts. L’effet pas cool, c’est que quand arrive le début de semaine, le super resto ouvert le dimanche passe en mode le resto trop nul fermé le lundi.

Du coup, organiser une soirée d’anniversaire un lundi
c’est pas l’idée du siècle :p

Mais c’est pas impossible !

Après avoir remisée la soirée tapas – pour les raisons énoncées plus haut – nous avons décidé de rester dans le coin pour aller chez le « Coréen maudit » après avoir vérifié qu’il était bien ouvert. On l’appelle le « Coréen maudit » parce qu’une fois sur deux il est fermé pour des causes surnaturelles et non précisées. Là par exemple, ils avaient décidé d’être fermé le lundi depuis une semaine… et  de pas l’annoncer sur leur site.

Heureusement, une copine d’une copine de la belle soeur de la cousine d’une copine de PizzaŒuf, nous avait dit qu’il y avait un super thaï dans le coin. Il y a tellement de thaï dans le coin que je n’en avait jamais vraiment essayé un parce que je ne sais absolument pas de prime abord faire la différence entre un bouiboui et une bonne adresse. Mais celui ci, non seulement il était ouvert, mais en plus je suis bien décidée à y retourner ! 

ABM_1395830427
Le Lao-Thaï est situé à quelques pas de la station de métro Tolbiac. Le restaurant ne paie pas de mine, la déco n’est pas fofolle mais dans l’assiette c’est vraiment la fête. Je vous montre.

repas
Les cocktails de la maison – à petit prix – valent vraiment le coup. Mangue, passion ou encore rose-arbouse ! Dans l’assiette, des cuisses de grenouilles frites, poivre et sel. Certaines de mes compagnes de table – je ne dénoncerais pas – en ont manger pour la première fois. Elles étaient délicieuses ! En bonne quantité et bien charnues. Pour l’accompagner j’ai partagé une assiette de petits légumes – pousses de sojas, jeunes pousse de maïs, champignons et choux – sautés parfaitement assaisonnés et  tout à  fait savoureux. Je vous recommande de partager les garnitures sous peine de devoir renoncer à finir vos assiettes. Et pourtant on avait de belles fourchettes à la table ^^Les copines vous recommandent aussi le bœuf et le porc pimenté ainsi que le canard laque au lait de coco.

On garde aussi une petite place pour le dessert :)

ABM_1395830893
Le flan coco-matcha, qui peut être accompagné d’une boule de glace coco, était parfait pour finir sur une note sucrée.  

Et pour finir, notre coup de cœur va au thé au lait glacé !

ABM_1395832614

Je ne sais pas comment une boisson aussi simple peut être autant porté au nu en une seule soirée. En tout cas, après avoir goûté dans le verre de PizzaŒuf à l’apéritif, on en a toute pris  un avec notre dessert.

Et le petit plus qui fait plaisir ?
Apéritif, plat, dessert et thé au lait
pour moins de 100 euros pour quatre personnes.

qundcestfini
Encore joyeux anniversaire Jessie ♥

Jess_tif
sam_agnès

1 commentaire

Classé dans Nore Thrud

Mission Clotted Cream #2

J’espère que vous avez apprécié
le petit point historique sur la clotted cream d’hier.

On poursuit donc aujourd’hui avec le « pourquoi du comment » de mon amour naissant pour cette crème qui sauva la femme du géant.

Comme je vous le racontais ici, Thor et moi sommes allés au « Tea Caddy » la semaine dernière. Une bonne adresse du coté de Saint-Michel que je vous recommande fortement !

ABM_1393874958
Ce salon de thé est un véritable petit bijou qui vous fait passer de Paris à Londres en moins de temps qu’il le faut pour dire « Eurostar ». Je vous conseille d’ailleurs de réserver à l’avance et ce quel que soit le jour  de votre visite. La boutique est victime de son succès et même en passant en semaine, il n’est pas rare de ne pas trouver de table de libre.

Cette bonne adresse est vraiment très bien  placée, dans une des petites rues de Saint-Michel, à deux pas de Notre Dame et de la librairie Shakespeare&Co. 

teacaddy
Dans l’ambiance feutrée du Tea Caddy, les gens parlent doucement. Le cadre tout en bois, comme les jolies vitraux, peuvent paraître intimidant, mais finalement, on s’ y sent tout simplement bien. L’accueil n’y est pas pour rien. La gentille dame présente en salle ce jour là a été adorable et très attentionnée. Elle m’a même donné de bonnes adresses pour trouver de la jolie porcelaine sur Paris. 

Et la clotted cream dans tout ça ?
On y vient !

La carte des thé est l’une des plus sympathiques que j’ai pu croiser sur Paris. Et si tout est frai et délicieux au Tea Caddy, je vous conseille d’au moins une fois craquer pour les scones accompagnés de leur confiture de fraises maison et… de la fameuse clotted cream. 

IMG_20140227_000527
Et voilà comment je suis tombée dans la clotted cream.

La suite de mes aventures prochainement ;)

4 Commentaires

Classé dans Nore Thrud

Bonne adresse : une soirée avec Mitsouko.

Il y a des jours où on visite de grandes adresses et où on est déçu. Il y a des jours où, un peu pressés, vos pas vous mènent à pousser la porte d’une petite échoppe accueillante qui se révèle être une vrai bonne adresse.

Jeudi soir, Jessie, Pizza-Œuf et moi même nous retrouvons pour dîner non loin des Champs Elysées. Quelle idée me direz-vous ? C’est que nous avions des obligations dans le quartier. Avant de rejoindre les filles, je jette un coup d’œil pour trouver un resto dans notre gamme de prix et qui nous évitera de pousser les portes du temple de la junk-food une fois sur place. 19h00 pétante, nous voilà dans la rue du Commandant Rivière. Malheureusement, l’article sur le sus-mentionné resto date de 2010 et il ne reste aucune trace de cette adresse.

Damned.

Nous faisons quelques pas sur la rue pour trouver le Mitsou. La devanture annonce  » Dim Sum et Fusion Food ». Un petit tour sur la carte et nous sommes séduites par les mots « cuisine entre France et Asie » ainsi que les magiques « cuisine maison ». Le cadre est superbe: un mélange de Grease et d’Indochine très coloré, la musique tout droit sortie des années 50. Le chef tamise la lumière, on se sent bien chez Mitsou. 

IMAG3065

Mitsou a une âme. Celle de Mitsouko.

Une actrice des années yéyé dont la jolie silhouette saura vous évoquer quelques bons films des années 60. Nous l’avons au moins tous vu en James Bond Girl, auprès de Sean Connery, dans « Opération Tonnerre ».

IMAG3063

 Mitsouko est née en 1943 à Tien-Tsin d’un père chinois et d’une mère française.  Elle quitte ce pays à 5 ans. A 18 ans, la jeune beauté eurasienne ouvre un night-club fréquenté par la jet-set de Saint Tropez. En 1961, elle devient Mitsouko et fait ses débuts au cinéma dans « Douce Violence ». En 1968, elle s’installe aux Etats-Unis où elle rencontre l’homme de sa vie. Elle se consacrera à sa famille jusqu’à sa disparition en 1995 à Paris.

C’est son fils, Sébastien, qui fonde le restaurant Mitsou en souvenir de cette mère venue d’Extrême Orient et de sa savoureuse cuisine familiale. Sur les murs la vie en noir et blanc de la sublime Mitsouko semble nous faire remonter le temps dans un parfum mélangeant l’Asie et la France. Nous sommes conquises.

Mais qu’est ce qu’on mange chez Mitsou?

Des dim sums !

Une habitué nous prévient : ces petits choses sont addictives. Présentés dans leur panier vapeur, les petites bouchées sentent terriblement bons. Raviolis à la vapeur aux crevettes, aux porcx, aux légumes ou encore à la volailles. Toutes sont surprenantes et délicieuses.

IMAG3067
Nous choisissons  de prendre deux assortiments ainsi que des brioches à la volaille afin de partager. En accompagnement, un riz nature vous est proposé mais Jessie se laisse tenter par un riz coco-orange ( « ça change » est écrit sur la carte) délicieusement sucré. Évidemment, nous accompagnons le tout d’un thé vert. Surtout pensez à garder une place pour les desserts : tous sont faits maison et ils valent vraiment le déplacement. Même la salade de fruit est revisité et vos bien le déplacement.

IMAG3068Salade de fruits coupée petit petit et délicieusement épicée. Perles du japon façon riz au lait et compoté de mangue. Mousse au chocolat infusé au jasmin. Nous ne saurions vous dire lequel des trois nous avons préféré même je peux vous dire que cela faisait un baille que je n’avais pas mangé de mousse au chocolat aussi bonne.

Vous l’aurez compris : Mitsou, c’est la bonne adresse surprise.

En ce qui concerne la note : comptez une vingt euros pour un plat- boisson dessert. Tout à fait correct pour le quartier et pour l’agréable moment passé là bas. Nous nous sommes évidement promis d’y retourner pour essayer d’autre dim sum. Et après avoir appris l’histoire de ce restaurant,  je passerais un peu plus de temps à regarder les jolies photos.

Sources et info: http://www.mitsourestaurant.com

Poster un commentaire

Classé dans Nore Thrud

Brunch à l’entrée du Marais : Le Who’s.

Quand on est dix à aller  bruncher, ce n’est pas évident de trouver un endroit assez spacieux pour accueillir tous le monde dans de bonnes conditions. Avec une bande de copines, en famille, avec les copains ou encore, comme nous, pour un enterrement de vie de jeune fille, le Who’s est l’endroit qu’il vous faut !

IMG_20130814_170459

Situé à l’entrée du Marais, à deux pas du Centre George Pompidou, le Who’s est l’ancien Spaghetti Bar. C’est le resto idéal pour un brunch avant une expo, une après-midi friperie ou encore une belle balade dans le quartier, qui ne manque pas de charme.

Les tables sont prévues pour accueillir tous les tailles de groupes. A deux, à quatre ou à quinze, tant que vous réservez, vous aurez de la place.

le-who-s-bar-resto
La décoration est très industriel. Entre métal, bois et cuir, il y a un coté ancienne usine. Dans mes souvenirs, il y avait de la musique assez forte et pas forcément dans un style que j’apprécie beaucoup mais qui n’a en rien empêché nos conversations :)

Le brunch se présente sous la forme d’un buffet à volonté.

Souvent, ce genre de prestation manie mal la qualité des produits, le choix et la quantité. Là, il n y a absolument rien à redire ! Le choix est là, au rayon salé comme au rayon sucré.

IMAG2803
Le jus d’orange est fraîchement pressé. On vous propose des boissons pour tous les goûts : chocolat, thé, café. Lait froid comme  lait chaud.
Il y a un large choix de charcuterie et de fromage, d’origine française et italienne ainsi que des crudités. Comme le Who’s est un ancien bar à pâtes, on vous propose des spaghettis avec trois sauces différentes sans oublier le gruyère râpé. Vous trouverez également les traditionnels œufs brouillés et bacon. Tout ce qui est sensé être chaud est chaud. Tout ce qui doit être froid est froid. La cuisine est maison, les produits de saison et les produits sont frais. Un vrai bonheur !

IMAG2804
Le buffet sucré est loin d’être en reste. Beignets, pan-cakes, crêpes et autres toasts sont présents. Une plaque est à votre disposition pour faire réchauffer tout ça.

Vous trouverez également de la compote, du  fromage frai ainsi qu’une salade de fruits de saison. Ce jour là il y avait également un gaspacho de fruits. Un rêve de fraîcheur et de vitamine. Autre coup de cœur de la tablée : un tiramisu aérien, léger comme un nuage, qui vous convaincrait presque qu’il n’a aucune incidence sur votre tour de taille…

Évidemment, tout ça est totalement non-contractuel et je serais bien en mal de vous lister le contenu du buffet en entier.

Un autre point positif ? L’accueil ! Pizza-Œuf et moi-même sommes arrivées un peu en avance. Et en attendant toute la compagnie, le serveur nous a proposé de nous servir à boire. Sans être intrusif, le personnel est passé plusieurs fois nous proposer de l’eau et savoir si tout se passait bien. Ça fait du bien de se faire chouchouter comme ça !

On résume ?

Point positif : Qualité/choix/Quantité : tout y est ! Le personnel est adorable. Une adresse très bien placée. La boisson est à volonté : ce qui me séduit toujours quand on est parti pour faire une après midi entre copine.

Point négatif : On pinaille ? On pinaille : pas d’assortiment de thé, vous n’aurez que le traditionnel Earl Grey du matin à mettre dans votre tasse. L’occasion pour moi de le boire à l’ancienne, comme ma Maman le fait depuis la nuit « de mon temps », avec un  nuage de lait et légèrement sucré… Un petit assortiment de sachet serait vraiment le bienvenue. Mais je pinaille ;)

Après avoir repris des forces au Who’s,
nous nous sommes baladé dans le Marais.
Je vous laisse, avec quelques photos du quartier.

IMG_20130804_194319

IMG_20130804_165157

IMAG2807

Informations:
Brunch au Who’s Bar.
De 11h à 16h. A volonté.
Le samedi : 19 euros.
Le dimanche : 26 euros.
Le site du Who’s Bar.

Poster un commentaire

Classé dans Nore Thrud

Déjeuner à Saint-Paul, bonne adresse et les photos c’est rigolo.

 Tous les mois, accompagnée de PizzaŒuf, nous allons découvrir une nouvelle adresse. Des fois, Jessie ou encore Léa nous accompagne :)

Ce weekend là, Jessie était des nôtres.

La journée a commencé comme une mauvaise blague. Nous devions aller bruncher dans un salon de thé du coté de Bastille. Mais arrivées devant, nous avons trouvé portes closes. Il est 12h. Aucune importance, nous dégainons nos téléphones et trouvons une adresse non loin de là. Une demi-heure plus tard, nous sommes devant une nouvelle enseigne. Malheureusement, ils sont complets et nous conseillent de réserver la prochaine fois. Nous en sommes à nous dire que nous allons retourner dans une de nos adresses doudou ici ou encore ici. Mais comme nous nous sommes levées avec une âme d’aventurière – comprendre que j’ai soûlée les filles pour trouver une nouvelle adresse – un tour sur le net, un appel et un coup de ligne 1 plus tard, nous nous retrouvons au beau milieu de Saint-Paul. Il est plus de 13h, nous sommes affamées !

Nous découvrons « La petite maison dans la cour« .

lapetitemaisondanslacourIci, la cuisine est faite maison et  ça fait vraiment la différence. La carte est courte, mais, du coup, totalement efficace. Nous trouvons tout de même le moyen de commander trois plats différents.

PizzaŒuf opte pour le diététique quinoa au saumon fumé.

IMAG2455

Jessie, pour l’onctueux parmentier de saumon.

IMAG2458

Quand à moi je craque pour la gourmande quiche au roquefort.

IMAG2457

Nous goûtons les plats des unes et des autres et tombons d’accord : les produits sont frais et la cuisine est vraiment délicieuse. La pâte de la quiche est divine et le Roquefort est présent. Le méli-mélo de quinoa et de saumon fumé est frais et léger. Le parmentier , doré au beurre, est fondant et possède des airs de cuisine des familles.
Chacune des assiettes contenaient une salade. Très copieuse sur les plats – pour Jessie et moi – et très raisonnable avec une entrée. Le tout est coupé avec soin. Tant et si bien que nous nous sommes réconciliées avec la betterave tellement la découpe correspondait exactement à la saveur du produit et à la façon dont on a envie de le savourer.

IMG_20130609_133321

Le cadre est très calme. La cours pavée, où se tient une brocante, a le charme d’un petit village en plein milieu de la grande ville. Le restaurant fait également salon de thé. Il possède une carte un peu courte mais de bonne qualité.

IMG_20130609_151329

Nous n’avons pas goûté les desserts, mais ce n’est que partie remise. Si vous cherchez un endroit calme et charmant pour un goûté ou un déjeuner, le tout dans un quartier vivant,  n’hésitez pas ! Même le dimanche, il y a de quoi faire dans le Marais.

IMG_20130609_200859
Point positif :
Une cuisine maison à tomber. Ne soyez pas surpris que la carte soit courte : quand tout est fait maison par un chef c’est normal !

Un cadre idéal quelque soit la personne qui vous accompagne. Une petite adresse au calme dans un quartier vivant. 

Point négatif :Une carte des thés qui mériterait d’y ajouter quelques saveurs.

Je vous laisse sur quelques photos de notre séance improvisée, initiée par une phrase de Jessie ^^ Pour en savoir plus, il faut lire sa réponse à mon tag ici !

IMG_20130609_162430

IMAG2470

IMG_20130609_163644

De bons moments entre copines ♥♥♥

Bon dimanche à tous !

Poster un commentaire

Classé dans Nore Thrud