Archives de Catégorie: Entre mes pages…

[Roman] Rosie la vraie et les bleux entre quat’z’yeux. .

La semaine dernière, après Noël – et donc post-orgie de BD – j’ai eu envie de lire un roman. Mais comme c’était aussi post-contrat, pré-chômage et que ma paie tardait un peu – et que c’était un besoin presséj’ai pioché dans ces livres que j’achète en bouquinerie à un franc six sous et… que je mets dans la bibliothèque comme un écureuil accumule des provisions en hiver : l’hiver est là. Et je suis tombée sur un Stephen King que je n’avais pas lu : Rose Madder.

IMG_20140121_131747
Stephen King, c’est mon premier souvenir de lecture de « grand ». J’ai  bataillé bien deux ans avant de pouvoir toucher au livre de mon grand frère. Ces gros livres noirs, tous bien alignés dans sa chambre, c’était le Saint-Graâl pour moi. Je ne comprenais pas pourquoi, alors que j’étais la meilleure de ma classe en lecture, je n’avais pas le droit de lire les même livre que lui… Il faut dire que j’avais quelque chose comme 8 ans la première fois où je lui ai demandé d’en lire un. J’ai du attendre le CM1 pour avoir le droit de lire « Les yeux du dragon ».
« Misery » restera LE livre de ma sixième. J’en lisais des passages déchirants, perchée sur l’amandier devant chez moi, à mes petits camarades de quartier totalement effrayés.
« Charlie » a été plus dur à obtenir. Je devais avoir un an de plus. Le bibliothécaire a appelé mes parents pour savoir si je pouvais emprunter ce genre de livre. Ces derniers étaient déjà ok sur le fait que j’avais fait le tour du rayon jeunesse et que, de fait, je pouvais piocher dans le rayon adulte.
J’ai lu « Simettierre » entre la France et l’Ecosse lors d’un voyage scolaire en terminale. J’étais folle amoureuse d’un garçon qui m’a fait beaucoup souffrir. Roman d’horreur et amour d’adolescent sur fond de mouton laineux.
Thor dit toujours « Quelqu’un qui ne lit pas, c’est suspect. ». Autant vous dire qu’on a très vite pensé qu’on s’était bien trouvé. Et devinez quel est l’un de ces livres préférés d’ado ? « Quatre saisons » de Stephen King.

Stephen King for ever !

Alors pourquoi avoir pensé en prenant ce livre, que je serais déçue…
Aucune idée. Parce que je n’ai vraiment pas été déçue.

« Rose Madder » en quelques mots : Rose est mariée à Norman. Un homme méchant, violent, vicieux et pervers. Mais Norman est flic. Aux yeux de toute la ville, un héros ! Alors comment cette petite souris de Rosie pourrait le quitter et échapper à son mari ? Norman n’a aucun doute la dessus, c’est impossible. Et si jamais elle s’avisait de penser le contraire, ils auraient une petites discutions entre quat’z’yeux.
Mais un jour jusque là comme les autres, une petite goutte de sang va changer toute la vie de Rosie. 

Mon avis : J’ai été totalement et complètement happée par cette histoire.
Les vieux Stephen King, c’est un peu comme chez George R. R. Martin : on s’attend à voir disparaître un personnage apprécié à tout moment. Et je peux vous dire que dans Rose Madder, le suspens est haletant. 

 J’étais persuadée avant de lire le premier chapitre que je ne retrouverais pas toutes les qualités que j’appréciais tant plus jeune. Je me suis totalement trompée. J’ai dévoré ce roman avec le même appétit que les précédents.
King est admirable ! Il arrive autant à se mettre dans la peau de ce flic complètement cinglé que dans celle de la pauvre Rosie si gentille et si polie. J’ai vraiment apprécié cette intrigue à la fois très linéaire, avec les personnages que l’on suit en parallèle, et à la fois totalement en dent  de scie ! A peine pensons nous notre Rosie sortie d’affaire, en sécurité, protégée par les gens généreux et honnêtes dont elle fait la connaissance que l’on se retrouve au chapitre suivant, abattu par le nouvel excès de violence de Norman.

Évidement, Stephen King est Stephen King : Chaque personnage flirte avec la folie – voir y plonge à corps perdu – et le paranormal trouve une place confortable dans ce récit de femme battu qui, sans ça, pourrait demeurer du déjà-vu. 

A vous :
des surprises quand vous vous replongez dans l’oeuvre
d’un auteur que vous aviez tant apprécié plus jeune ?
Conseillez moi des titres !

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Entre mes pages..., Nore Thrud

L’armoire des robes oubliées – Riika Pulkkinen.

IMG_20131022_160114

Qui est Riika Pulkkin: Riika Pulkkin est née en 1980 à Tampere en Finlande. Elle sort son premier roman en 2006. « Raja » qui fait remarquer la jeune auteur dans son pays. « L’armoire des robes oubliées » sort en 2010 et est très rapidement encensé par les critiques. Elle gagne plusieurs prix en Finlande et est désormais distribué dans 12 pays. Un films – finlandais – est en préparation et une pièce de théâtre se joue depuis 2011 à Helsinki.

L’armoire des robes oubliées, en quelques mots : Grand- Mère Elsa est malade. Le cancer en est à faire ses derniers devoir. Elle veut passer ses derniers jours dans sa maison, auprès de sa famille. Elle veut aller nager dans le lac, à coté de leur maison de campagne. Son mari, sa fille et ses petites filles se relaie à son chevet. D’un chapitre à l’autre nous sautons en 67, Eeva nous raconte sa vie de jeune étudiante et sa rencontre avec l’homme.

Elsa, Eeva, Eloonora, Hanna… C’est l’histoire de la vie d’une femme, de la mort d’une autre ou encore de la maladie. C’est l’histoire d’un homme qui a été très amoureux. C’est l’histoire de deux petites filles flouées et privées de l’amour de femme qui n’était pas leur mère. C’est l’histoire d’être ou de ne pas être une mère. C’est aussi l’histoire d’une jeune étudiante. Cela se passe de nos jours mais aussi il y 50 ans. L’histoire se réveille par une robe qui n’était pas sorti depuis très longtemps de son armoire. Une robe dont on ne sait pas trop ce qu’elle fait là. Comme un portrait  jamais terminé laissé à l’abandon par son peintre. Parce que c’est aussi l’histoire d’un artiste qui dirait  » J’ai rencontré une femme… » attendant que celle ci invente le reste.

Mon avis :

Ce livres est un véritable coup de cœur. J’ai une tendresse particulière pour les auteurs nordiques. Norvège, Suède, Finlande; je sais que tout ces pays n’utilisent pas la même langue mais on retrouve dans leurs œuvres un même rythme que je n’arrive pas vraiment à définir. Il y a, je trouve, quelque chose d’ inhabituellement exotique. Les quelques livres que j’ai lu m’ont tous fait le même effet : celui d’être devant un paysage délicieusement enneigé. On se retrouve en plein nature. Il ne s’y passe pas grand chose et c’est, disons le, un peu froid. Mais ce que l’on retient, c’est cet instant un peu particulier, très précieux, d’une grande beauté un peu fragile et qu’il faut savourer avant qu’il ne disparaisse. Voilà ce que j’ai ressenti quand j’ai ouvert « l’Armoire des robes oubliées ». Savoure ta lecture, un livre comme celui-ci, tu  n’en ouvres pas tous les jours. Ces portraits de femmes, toutes différentes, mais dont le destin est, quelque part, très lié, a de quoi vous retourner. Dans cette histoire, il n’y a pas de grand méchant. Juste la vie et l’amour.
La construction du récit de Riika Pulkkinen a quelque chose d’onirique. Comme si nous étions pris dans un grand rêve commun à tous les personnages. Certaines histoires entremêlent comme si les relations décrites n’appartenaient pas qu’aux personnages. C’est l’histoire d’une personne et à la fois, celle de tout le monde.

Un livre à mettre dans sa bibliothèque. De plus, j’aime bien la couverture. Elle est toute simple mais cette petite robe sans âge correspond bien à l’idée du bouquin. Comme j’avais envie de rester dans ce genre de lecture, je lis « Les vaches de Staline » de Sofi Oksanen. Je ne sais pas si c’est fait exprès, et si c’est une sorte de série des éditions du « Livre de Poche » chez Albin Michel, mais la couverture n’est pas sans rappeler celle de « L’armoire des robes oubliées ».

A vous de me raconter !
Vous avez mis le nez un peu dans ces auteurs nordiques ?
Vous avez des auteurs à me conseiller?
Et sinon, vous lisez quoi en ce moment :)

1 commentaire

Classé dans Entre mes pages...

[Livre ] : Un peu de jeunesse et une bonne rentrée

Voilà presqu’un mois que Les « échantillons » ont remisé leurs maillots de bain, rangé leurs chambres en promettant de la garder intacte toute l’année, enlevé les étiquettes de leurs stylos tout neuf et personnalisé leurs cahiers de texte ou agendas. Il y a les petits qui poussent et passent fièrement d’une classe à une autre. Et puis ceux qui font le grand saut, qu’on ne voit définitivement pas grandir, et qui poussent l’effrayante porte de l’école des grands.

Alors pour tous ces petits, et les plus grands évidement, voici une sélection de bouquin à offrir.  Parce que les prochaines vacances ne sont pas si loin, et qu’ ils méritent bien des encouragements pour cette nouvelle année !

Un albums :
Les carnets de Cerise : le zoo pétrifié (tome 1)
Chamblain/Neyret.
8/10 ans.

IMG_20130907_203829
Cerise est une petite fille tout en imagination. Avec ses deux copines, elles  ont construit une cabane dans la forêt. Et de là bas, elles mènent des enquêtes. Parce que, lorsqu’ elle sera grande, Cerise veut être écrivain. Dans ce premier albums, elle va partir à la poursuite d’un vieux monsieur transportant des pots de peinture au cœur de la forêt. Les deux auteurs nous transportent dans un monde très poétique où la peinture prend vie. Un albums tout en douceur dont j’ai adoré autant le dessin que la plume. Et la bonne nouvelle c’est qu’un second tome sort en novembre :)

Une série :
Bone (9 tomes +2)
Jeff Smith et Steve Hamaker
10 ans et +

IMG_20130903_202109
Phoney a fait de grosses bêtises. C’est un arnaqueur ! Heureusement, son cousin Fone Bone est toujours là pour  le sortir d’un mauvais pas. Et là où il y a Fone Bone, il y a Smiley le déjanté, troisième larron de cette histoire. En cavale pour fuir Bonneville, les trois petits bones vont totalement se perdre et tomber dans un monde où les rats garous sont plus bêtes que leurs pieds, les dragons sont des pinces sans rire et les Mamies font des courses de vaches. Un récit d’aventure coloré et énergique, extrêmement drôle et bien écrit qui à faire tourner du plus petit au plus grand : série totalement addictive !!!

Un roman :
Tobie Lolness ( en 2 tomes)
Timothée de Fombelle
10 ans et +

IMG_20131002_200332

Avec les aventures de Tobie Lolness, on retrouve la poésie de Roald Dhale ainsi que son coté contes cruel – et oui tout n’est pas rose chez Mathilda comme chez Charlie – avec en plus un coté très nature : Tobie est poursuivi. Il doit vivre et atteindre les Basses-branches où se trouve la maison de sa famille dont il est certainement l’unique survivant. Tobie n’est pas bien grand pour son âge, il ne mesure pas plus d’un millimètre. Et parmi le peuple de l’arbre, il existe des hommes plus grands et plus forts mais aussi bien plus méchants !
Le récit de la vie de Tobie est passionnant. Ce petit bout, porté par l’amour des gens qui l’entourent, ne cesse de prouver sa bravoure et sa bonté. Deux tomes façons quêtes initiatiques pour les 10 ans ( bon lecteur) et plus.

Je souhaite avec un peu de retard,
une bonne rentrée à tous les petits et les moins petits !

2 Commentaires

Classé dans Entre mes pages...

Bento n°88: Bento salade et carpaccio de bœuf.

J’ai quelques bentos dans ma sacoche à vous montrer :)

J’ai pu, tous le long de mon stage, préparer mon repas du lendemain. Si le temps le permettait, nous allions manger au parc. Si ce n’était pas le cas, nous avions un petit coin pour manger dans la librairie. Une petite pensée pour Alice, ma copine de déjeuner dans la bat-cave ^^

IMAG2538En haut:
– Salade iceberg.
– Tomates cerises.
– avocat.
– Carpaccio de bœuf.
– Parmesan.

En bas:
– Cerises.
– Fraises.
– Framboises.
– Beignet au chocolat blanc.

2 Commentaires

Classé dans Entre mes pages...

Top Ten Tuesday : 10 livres à lire à la plage.

Mardi, c’est le jour du « top ten Tuesday »

  top tuesday

concept proposé en France par Iani.

10 livres à lire à la plage.

J’avoue que j’irais bien lire à la plage.

1) Ma fabuleuse enfance dans l’Amérique des années 1950, de Bill Bryson : Bill Bryson, nous raconte quelques anecdotes vécues durant ses blondes et jeunes années. Doux, sucré, tendre et pétillant à souhait ! De quoi passer un très bon moment en dégustant une bonne glace à l’italienne.

2) Les larmes de Tarzan, de Katarina Mazetti : Quand Janne, jeune homme friqué, rencontre Mariana, mère célibataire, il ne se doute pas que sa vie va prendre un sacré virage. Ils n’ont rien en commun, ils détestent ce que représente l’autre mais ils ont quelque chose à vivre. C’est suédois, c’est pas tarte, et ça a du peps. Un contre chic-lit’ à lire même au milieu d’une troupe de marmots braillards. Ça vous mettre dans l’ambiance ;)

3) Le trône de fer, tome 1, de G.R.R. Martin : Quoi de mieux qu’une grande saga fantasy pour passer un bel été ! De longs après midi à venir à se faire dorer sur la plage avec le bruit des vagues pour seule musique ?

4) Quatre saisons, S.King : Un recueil de nouvelles plus dérangeantes les une que les autres. Pas de jeunes filles aux pouvoirs spéciaux ou de maison ayant sa propre personnalité, juste de l’horreur ordinaire. Avec un petit plus pour l’histoire semi-autobiographique des gamins le long des rails de train. Un recueil pour frissonner au soleil !

5) Sur la route, de Jack Kerouac :Du temps ? Le soleil ? Le sable chaud ? Prenez un classique ! Un bon road trip, de beaux garçons et des filles piquantes. Un voyage dans la littérature des années 50 autant qu’au travers des Etats Unis.

Si vous êtes aventurier, on peut lire un peu de bd sur la plage aussi non ?

6) Canicule, de Baru : Vous aimez les dialogues à la Audiard et les histoires de gangsters ? Foncez. Un roman graphique aux couleurs des blés dorés au soleil. A lire sous une chaleur écrasante.

7) La page blanche, de Boulet et Pénélope : Eloïse est assise sur un banc et… ne se souvient de rien du tout. Ni de ce qu’elle fait là, ni de qui elle est. Elle se découvre petite libraire sans histoire… qu’a t’il bien pu lui arriver ? Drôle et sans prise de tête.

8) Pacifique, de Trystram et Baudy : Durant la seconde guerre mondial, une nouvelle recrue rejoint son poste dans un sous marin de l’armée allemande. Dans son paquetage, un livre subversif est découvert. Mais l’équipage a beau s’en débarrasser, l’ouvrage ne cesse revenir… Un très beau livre et un beau travaille d’édition. A découvrir, et à apprécier au bruit des vagues.

9) Le grand mort, de Loisel/Djian/Mallié : Vous avez lu la quête de l’oiseau du temps ? Peter Pan ? Aucun des deux ? Peut importe. Entre légendes bretonnes et fiction tout droit sortie de l’esprit de Loisel, le grand mort vous emmène dans le monde du petit peuple. A lire sur les plages de l’atlantique…

10) Les petits ruisseaux de Rabaté : Depuis le décès de leurs enfants, Emile et Edmond passe beaucoup de temps ensemble, au bord d’un petit plan d’eau où il pêche à la ligne. Ils se connaissent bien… mais chacun à ses petits secrets et ceux d’Edmond vont pousser Emile à sortir un peu du lit de la rivière pour suivre de petits ruisseaux… Agréable, léger et plein de sagesse.

Et si j’allais à la plage, qu’est ce que vous me conseilleriez de lire ?

8 Commentaires

Classé dans Entre mes pages...

Top Ten Tuesday : Les 10 couvertures favorites de livres que vous avez déjà lus

Mardi, c’est le jour du « top ten Tuesday »

 top tuesday

concept proposé en France par Iani.

Les 10 couvertures favorites
de livres que vous avez déjà lus

Cela n’a pas été bien compliqué d’en trouver 10 ! De se restreinte sur le nombre un peu plus:)

Black Sad, le tome 1, Guarnido/Canalas.

blacksad
J’adore la couverture du premier tome. Avant même de l’avoir lu, j’adorais le graphisme. Et je rêve d’accrocher dans mon salon la sérigraphie qui en est tiré. Un jour certainement…

Bilbo le Hobbit, de J.R.R. Tolkin.

IMG_2296
J’adore cette édition d’un beau vert profond avec son dragon doré tout en élégance. C’est peut être aussi dû au fait qu’elle appartient à une personne que je ne vois plus mais que j’apprécie énormément. J’ai pu voir qu’avec la sortie du films, certaines maisons d’édition avait ressorti de très beaux livres dans ce style en couverture souple.

La huitième fille, de Terry Pratchett.

lahuitièmefilleEt évidement toutes les autres couvertures des Pratchet et ça par les trois illustrateurs officiels. Cette couverture est la dernière et le dessinateur est français. Je la trouv définitivement très réussie !

Totto-Chan, de Tetsuko.

totto-chan
Un adorable petit roman à lire à tout âge sur une école différente pour une petite fille quie ne l’est pas moins. J’ai toujours  trouvé l’illustration très en phase avec la douceur de ce roman. J’ai égaré le livre dans mes nombreux déménagement, mais il reste, très lumineux, dans ma mémoire.

Dracula, de Bram Stocker.

dracul10Dans la collection Babel. Je lui trouve la noirceur nécessaire. Mais j’aime beaucoup la collection Babel… les couverture comme la police utilisée dans les livres…

Armand, d’Anne Rice.

annericeOn reste dans les vampires ? Celui-ci, comme tout ceux réédités. Je râle pas mal après les nouvelles éditions de certains bouquins, mais pour les Anne Rice j’adore ces couvertures tout en sobriété.

Sandman, Gaiman et Cie.

Sandman_L_Integrale_tome_1
Encore de la nouveauté. Delcourt réédite les Sandman sous forme de collectif contenant deux histoires complètent. J’aime beaucoup cette couverture ainsi que le papier utilisé ( plus adapté – à mon humble avis – que le papier glacé des précédentes éditions).

Alice au pays des merveilles, de L. Caroll.

4) Alice au Pays des Merveilles, Lewis Carroll
J’adore les éditions avec les illustrations originales. J’en possède quelques unes et ma préférés restent une petite édition bilingue parsemé de ces petites images.

Saga, tome 1 de Vaughan/Staples

saga-tome-1
Durant mon stage, c’est le premier bouquin sur lequel j’ai flashé. Cette couverture blanche où figure les personnages principaux, je trouve qu’elle en jette tout en restant simple. Et je trouve que ça annonce. Du genre « Regardez ces personnes, vous ne les oublierez pas de si tôt ! « .

Fables, tome 18 de B.Willingham/M. Buckingham

fable
Le comics, c’est un genre assez nouveau pour moi. Et le premier dans lequel j’ai mis le nez c’est Fable. En parti par tous les retours que j’ai pu en avoir sur la toile, en parti parce qu’il était plébiscité par Boulet lui même. Mais ce sont définitivement les sublimes couvertures de chaque numéros qui ont fini de me convaincre de débuter cette longue série. Le tome 18 est le dernier sorti, je l’ai trouvé parfait pour illustrer mon propos :)   

Par curiosité, quelle couverture vous donne le plus envie
de vous lancer dans la lecture?

15 Commentaires

Classé dans Entre mes pages...

Top Ten Tuesday : Vos 10 marque-pages favoris

Mardi, c’est le jour du « top ten Tuesday »

top tuesday

concept proposé en France par Iani.

Vos dix marque-pages préférés.

Après avoir retourné la maison à la recherche des dits marque-pages
j’ai décidé que les regrouper dans une boîte serait nécessaire…

Apparemment, je suis une lectrice précoce. Je me souviens même très bien du moment où je me suis aperçue que je savais non seulement décrypter mon prénom mais celui des autres. Un autre monde s’ouvrait à moi…
C’est là que j’ai commencé à faire feu de tout bois en ce qui concerne la lecture. Cependant, je suis à la fois très marque-pages et pas trop. Je n’ai jamais corné mes pages mais la plupart du temps, je me contente de recycler un – plus ou moins précieux – objet. Je le laisse d’ailleurs le plus souvent dans mon livre et j’aime beaucoup le redécouvrir et me dire « Ah oui, c’est vrai je faisais ça quand j’ai lu ce livre. » Ce qui me fait vraiment penser que je conçois un peu les roman comme un instant T et que c’est peut être pour ça que je n’aime pas relire le même bouquin deux fois.
Je ne me souviens pas avoir acheté de marque-page par le passé mais j’avoue que récemment je me suis dit que c’était un plaisir agréable que d’avoir un joli marque-page. Et j’ai craqué sur les petits autocollants qui font parti de ma sélection. Trêve de bavardage et en avant pour les photos :)

Il y a les cartes des librairies…

IMG_20130512_121102

Et les petites cartes de restaurant et salon de thé.

IMG_20130512_121423
Il y a ceux qu’on trouve au fond du sac à main…

IMG_20130512_121229
Il y a ceux qu’on pioche dans sa collec’ de carte postal

IMG_20130512_121304
  Et les petites photos de Léa

IMG_20130512_121347
Il y a ceux que je fabrique…

IMG_20130512_121152

Et ceux qu’on m’offre :)

IMG_20130208_143941
Et les cute-cute sur lesquels vous craquez
alors que vous n’aviez jamais acheté de marque-pages.

IMG_20130410_120223
Un top ten en 8 photos et beaucoup trop de marque-pages ^^
J’ai hâte de voir les trésors des autres participants !

6 Commentaires

Classé dans Entre mes pages...