Si j’étais un écureuil, je me baignerais dans des verres de Pimm’s

Londres me manque.

IMG_20131016_111520

Oui, je n’y suis allée qu’une fois. Trois jours. Et en plus on a même pas pris le taxi. Mais c’est comme ça, cette ville me manque. C’est un peu comme goûter quelque chose de merveilleux qu’on ne trouverait que dans un seul et unique quartier à l’autre bout de la ville. De temps à autre, ça nous passe par la tête : j’en mangerais bien une tranche.

Nous n’y sommes allée « que » un grand week-end. Et on est vraiment loin d’en faire le tour en si peu de temps. Et puis quand on est posté à deux pas de Notting Hill et de Kensington Park, on se dit qu’on vivrait bien ici. Même nous, qui nous targuons de ne vouloir vivre que sur la ligne du bus 47…

IMG_20131017_161604
L’autre jour, nous avions pris le dit bus – puis un autre – pour nous rendre dans le quartier de Bibliothèque et marché jusqu’au Village de Bercy. C’est un peu le rendez-vous de tous Paris le dimanche, quand il faut beau, que tu veux faire deux courses et boire une Ginger Twist au soleil. Même si, depuis que la librairie BD a fermé, nous avons d’autres spots … Mais bon, ce jour là nous y allions pour d’autres aventures.

Entre la bibliothèque Francois Mitterand et le Village, en gros, vous avez la passerelle Simone de Beauvoir, puis vous arrivez dans le parc de Bercy, face à la Cinémathèque, pour ensuite traverser le jardin jardin Yitzhak-Rabin. Je n’avais encore jamais forcé emmené Thor faire cette balade. Alors forcément, devant les gamins clapiotantdu verbe clapioter …dans les fontaines des escaliers ou  encore devant les gens allongés parmi les fleurs dans le parc, il n’a cessé de pousser des « Oh » et des « Ah » en trouvant tout cela bien charmant. Le Paris qu’on aime et qu’on a pas envie de quitter en somme. Des jolies endroits à quelques arrêts de bus ou un peu de marche de notre terrier, sans avoir besoin de prendre la voiture ou la moto.

souslarche
Et tout ça  m’a rappelé notre voyage à Londres. Les écureuils de Kensington Park, les pintes de cidre bu en terrasse malgré le temps un peu frai d’octobre et les longues marches au travers du quartier. Je me suis demandé de quoi avait l’air Notting Hill sous le soleil, y installe-t-on plus de place en terrasse? A quelle heure le Pimm’s est il le plus frai ? Les écureuils sortis de l’hiver sont ils bien remplumés ? Voit-on des petits ? Primark a-t-il une chouette collection de maillot de bain ?

Oui, autant  de questions quasi – existentielles…

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Nore Thrud

4 réponses à “Si j’étais un écureuil, je me baignerais dans des verres de Pimm’s

  1. Ah ça me rappelle l’année où j’ai vécu à Leamington, des écureuils plein le parc… que de nostalgie!

  2. Tu pourras y retourner, c’est pas très loin ! Avec Uriel on avait fait un aller-retour qui nous avait coûté rien du tout en prenant le bus pour y aller et en dormant chez l’habitant (très chaleureux). De supers souvenirs !
    Tu devrais visiter San Francisco aussi, moi, ça m’a fait les mêmes sensations quand je suis revenu à Paris. C’était pas ma maison, mais ça me manquait. Mais comme je suis jamais au même endroit, j’ai décidé d’y retourner ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s