Quand ça pique et ça brûle*… au Mondiale du tatouage.

Cette année nous avons pu aller au « Mondial du tatouage ». Il se déroulait le weekend du 7 au 8 mars. Il s’agit là du second opus d’une grande convention réunissant des tatoueurs du monde entier. Ce sont les tatoueurs Tin-Tin – à qui on doit notamment le coquelicot de Lio – et Piero qui en sont à l’origine.

L’an dernier, c’est au 104 que s’étaient tenues les festivités. Cette année, nous sommes allés à la grande Halle de la Villette. Je n’avais jusqu’alors jamais mis les pieds dans ce bâtiment qui fait quand même sa taille avec ses 20 000 m². Une exposition aéré, des stands accessibles  et un nombre de tatoueurs incroyable. L’entrée n’est pas donnée, mais la balade est à faire si l’art du tatouage vous titille. C’est le moment de voir travailler les tatoueurs que vous avez dans le viseur et de découvrir les couleurs d’autres pays.

Je vous laisse avec quelques photos.

20140309_161334

20140309_162747

20140309_163418

20140309_163615

20140309_164015

20140309_164526

IMG_20140309_183510

IMG_20140309_183834
IMG_20140309_184009
IMG_20140309_184147
IMG_20140309_202916

IMG_20140309_203437
Quand ça pique et ça brûle

*C’est comme ça que le tatoueur m’a décrit la douleur la première fois…
j’ai toujours trouvé la phrase mignonne.
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Nore Thrud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s