Ceux qui s’étaient pacsés.

Il y a une semaine on s’est pacsé.

thortifpacsés

La journée finie, une fois couchés, tout serrés l’un contre l’autre, le Chéri m’a dit « Tu vas faire un article sur ton blog ? Tu vas en parler ?  » « Ça te ferait plaisir ?  » « Oui. » « Alors je le ferais. »

Ma mère m’a dit un jourMaman tu dis beaucoup de choses, et je t’écoute et je retiens, mais celle ci je trouve qu’elle mérite par-dessus tout d’être notée« Avec David vous étiez fait pour vous rencontrer. Si ce n’était pas vraiment écrit quelque part, ça ne se serait pas passé. Parce que vous n’aviez quand même aucune chance de vous rencontrer. »
Lui Normand et moi Bretonne c’est proche de l’histoire du nain et de l’elfe heindéracinée et plutôt bien ré-implantée dans le Languedoc. La terre n’était pas tout à fait de notre coté. Ni l’histoire. Ni les frictions inter-peuplades de barbares se disputant l’invention du cidre, du beurre et de la recette de l’enduit ayant servi à construire le Mont-Saint-Michel.
Mais bon. Heureusement on avait autre chose pour nous. Si nous avons, dans nos nombreux points en commun, celui de rêver de pouvoir vivre à des époques différentesdans le passé comme dans le futurnotre époque à nous nous arrange quand même bien parfois. Il y a d’abord eu internet –l’ordre de ce qui suit est aléatoireet puis ensuite il y a eu Epitech et, au final, notre copain Filthqui fait parti du lot de David que nous avons dans notre entourage et qu’on appellera donc Filth une bonne partie de sa vie –  qui m’a en quelque sorte sauvé la vie et empêché Thor de peser 250 kilos. C’est vrai qu’au moment où on a commencé à se fréquenter – le tandem de chevelus et moi même – j’étais plutôt en mauvais état. On a tous notre lot de casseroles.
Les amis de lycée, du collège et même parfois du primaire, quelque part ça va, ça vient. On en retrouve, on en perd. On s’aime beaucoup sans s’appeler souvent. On perd  le goût de certaines choses et on ne s’y retrouve pas. Et puis il y en a quelques unsune bonne poignéeque l’on voit peu, qu’on appelle peu, mais avec qui on s’ aime sans condition. Ces gens là, quand on les voit, une soirée semble passer en quelques minutes vite égrainées et on rentre par le premier metro. Des fois, on boit un verre de trop, on se parle fort et on casse des œufs dans leur cuisine mais ceci est une autre histoire. Moi je l’ai rencontré au lycée et Thor à Epitech, mais notre copain Filth, c’est tout à fait ça ( Promis je ne casserais pas d’œuf dans votre cuisine pour autant les amis :p ). Et c’est lui qui nous a présenté.
En juin, on était super copain
c’est bien quand ça commence comme ça –  en décembre nous commencions à cyber-flirteron est pas des rapides je croisen février on déterminait qu’il se passait quelque chosenotre coté scientifique certainement en avril on se voyait pour la première fois. C’était en 2006.

tif thor de dos
On avait déjà les cheveux longs et on était déjà très cucul. On aimait le beurre salé et les pâtes. J’avais une dread et lui un pefecto. J’avais un rat et lui une cage. Des fois on vivait la nuit mais au final, j’aimais pas trop ça. La première  fois que je lui ai dit que je voulais aller me balader, on est allé dans un magasin de jeux vidéo sous le regard de la lune. On jouait à Mario sur la Nintendo DS. On se voyait tous les trois mois et on s’appelait pas tous les jours. Le weekend j’étais branchée sur IRC, puis hotmail. On est vite passer à gtalk devenu hangouts récemment. Un jour j’ai dit « Un jour je voudrais me marier. » et il a dit « Un jour je voudrais un enfant. » On a convenu qu’un jour on ferait tout ça. On ajuste pas dit quand. Et pour nous c’est plus tard.

En 2012, on a annoncé à un petit groupe d’amis qu’on allait se pacser. Et seulement deux ans plus tard … on signait les papiers.

Je vous ai dit qu’on était un peu lent ?

DSCF2101

Nous avons passé notre journée comme nous l’entendions. En bons élèves, un peux anxieux d’oublier quelque chose, nos papiers étaient rangés dans une pochette en carton et déjà tous signés. Il faut dire qu’on était pas très rassurés : le PACS a été repoussé d’un mois pour une question de mairie blagueuse… Mais cette fois ci, tout s’est bien passé.
Nous avons eu la chance de tomber sur une petite dame très attentionnée qui a rendu le moment adorable. Et nous sommes ressortis tout fiers, le cœur gonflé de ce bonheur qui fait papillonner le ventre, avec nos papiers signés sous le bras. 

On est deux gros romantiques
alors on a pas manqué de faire un truc mignon juste après.

cadenas
Lorsque nous étions à accrocher notre cadenas, nous avons entendu un vieux monsieur dire  » Pfff c’est n’importe quoi c’est cadenas, dès qu’il y a une grille sur un pont, les gens en accrochent ». Je ne trouve pas que se soit n’importe quoi. Parce que quoi qu’il arrive aux gens, ou à leurs histoires d’amour, à l’instant où ils accrochaient ce cadenas, il y avait de l’amour dans l’air. Et sur ces ponts, les gens sourient et prennent de jolies photos. C’est bon de s’inscrire dans l’histoire de ces ponts et de donner le sourire aux gens. Le notre, de sourire, ne nous quitte plus ♥

Nous avons ensuite pris un thé dans un adorable salon non loin de Notre Dame que nous avaient conseillé Pizzaœuf et son homme. Dans l’ambiance feutrée de ce salon de thé très vieille Angleterre, nous avons passé un moment parfait. Entre baisés sucrés, tasses de thé fumantes et petit coup d’œil sur notre précieux papier.

IMG_20140227_000527
Nous avons ensuite repris notre fidèle Betsy pour retrouver notre chez nous. Un petit tour à la maison pour se faire beaux et découvrir que je rentre à nouveau dans cette si jolie robe que j’avais achetée pour les 25 ans de l’Amoureux ♥ Le temps de montrer aux chats, qui avaient fini par penser qu’on ne signerai jamais, nos papiers tout neuf ; et nous voilà ressortis pour retrouver quelques amis, prévenus au dernier moment et parfois chaotiquement, pour une pizza dans ce restaurant qui accueille toutes nos grandes assemblées. 

Une journée d’amour.
Beaucoup d’amour.
De l’amour parfois qui nous est parvenu de loin ♥

 Notre belle histoire continue :)

Merci à tous pour vos petits mots
vos « j’aime »
et vos jolies attentions ♥

Publicités

22 Commentaires

Classé dans Nore Thrud

22 réponses à “Ceux qui s’étaient pacsés.

  1. Encore félicitations les amoureux !!! On a hâte de vous voir pour fêter ça avec vous si nos agendas le permettent 💕

  2. Thor

    C’etait vraiment une merveilleuse journee !

  3. hubert mireille

    Quel article !! Je vous souhaite beaucoup de bonheur. Je vous aime, bisous à vous deux <3

  4. Thompson Jacqueline

    Merveilleux article qui vous ressemble tellement ! Encore félicitations et plein de bonheur à vous deux !

  5. Super journée très bien racontée, félicitations

  6. Marguerite

    Je fonds de tendresse devant cet article. Vous êtes mii, longue vie à la guimauve ! =)

  7. Je ne vous ai jamais imaginés l’un sans l’autre…Peut-être parce que je vous ai toujours connus comme ça ?
    Que cela ne change pas.

    Bisous à vous deux :)

  8. ya de l’amour dans l’air et ça donne toujours le sourire. Félicitations et longue route à vous deux les amoureux :)

  9. c’est trèèès mignon, et très bien écrit votre histoire! Longue vie à vous 2 :-) (ca fait un peu moyennageux comme expression mais je vous le souhaite sincèrement)
    A bientôt,
    Chloé
    http://edressing.tictail.com

  10. Hihi ! Se voir tous les 3 mois, se parler sur Irc, jouer à mario kart sur la nintendo ds et être très lents : voilà qui me parle ! Le début de votre histoire me rappelle beaucoup la notre…
    Merci d’avoir partager cette jolie Histoire !
    Je vous souhaite beaucoup de Bonheur !

  11. Pingback: Mission Clotted Cream #2 | norethrud aime bien...

  12. db0

    J’ai versouillé une petite larmouillette. Vous êtes trop beaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s