Une gauffre à Bruges, l’Islande à moto et Walter Mitty.

Hier – enfin le hier du moment où j’écris cet article, donc il y a quelques jours déjà je suis allée voir « La vie rêvée de Walter Mitty ».

Le Pitch : Walter est un bon garçon. Il s’occupe de sa mère et de sa soeur et fait très bien son boulot. Oui Walter  est un bon garçon, mais un homme solitaire et timide. Pour échapper à la routine, il a des moments d’absence durant lesquels il rêve sa vie façon Hollywood. Bagarres, immeuble en feu et sauvetage de jeune femme en péril : Walter y devient le héros de sa vie. Mais notre rêveur va devoir sortir de ses fantasmes s’il veut donner à l’ultime couverture du magasine LIFE la photo tant attendue.

Je ne suis pas une grande fan de Ben Stiller. Tellement que je google son nom quand on me parle de lui, pour être sur que c’est le bon visage qui me flotte dans la tête (Ne me parler pas d’Adam Sandler, lui je ne vois même pas). Je me suis globalement arrêté à « Mary à tout prix » qui déjà ,à l’époque, ne m’avait pas vraiment fait dé-serrer la mâchoire. Je n’aime pas cet humour franc et très visuel et les enchaînement de gags bruyants habituellement  développés dans la plupart des films où il apparaît. Quand je vois la longue liste de ces films, que se soit en tant qu’acteur ou réalisateur, je me dis que j’ai vraiment été attirée par très peu de titre. Seulement trois retiennent mon attention ! Le premier c’est « Tonnerre sous les tropiques ». Je me souviens avoir pas mal rigolé sur l’histoire de ces acteurs finalement très « auto-dérision ». Et puis il y avait Jack Black ET Robert Downey Junior, alors y avait du potentiel. Le deuxième, c’est la réalisation du clip « Tribute » du groupe « Tenacious D ». Encore Jack Black, me direz vous. (C’est le seul que je supporte dans le genre humour exagéré, sa « rock’n’roll attitude » certainement :p) Et maintenant il y aura « The secret life of Walter Mitty ». Le rapport entre les trois ? C’est Ben Stiller qui est à la réalisation.

Ben, mon ami, tout n’est pas perdu !

En fait, il se pourrait que j’apprécie un peu certaines de tes idées… et aussi tes goûts musicaux. Et un peu ton humour. Attention j’ai dit un peu ! Parce que justement, la seule chose que j’aurais à reprocher à ton Walter Mitty, se sont ces scènes totalement délires qui déséquilibrent un peu le si joli voyage. Un peu de finesse l’aurait rendu juste parfait. Une mention spécial pour les cadrages ravageurs qui font écho au monde de la photo et à la prestation de Sean Penn que j’apprécie de plus en plus, tout comme l’actrice Kristen Wiig, pétillante à souhait. Et l’Islande…

Tout ça, finalement, pour vous parler voyage !

Parce que ce qui m’a le plus plu dans ce film, en dehors du message général qui pourrait se traduire par « Sois aux commandes de ta vie », ce sont les paysages. Walter part de New York pour atterrir au Groenland et finalement en Islande.

islandstiller
Et moi, L’Islande, ça me botte bien.

Nous avions prévu d’aller y faire un tour l’an dernier. Projet repoussé pour cause de gros bouleversements professionnels qui nous ont tout de même laissé le temps de passer quelques jours à Londres. Cette année, nous avons la chance d’avoir des billets pour les 25 ans de Wacken, festival métal allemand. Année un peu spécial puisque tous les copains d’enfance du Chéri, et le Chéri, ont 30 ans. Nous partons donc tous ensemble écouter de la musique beaucoup trop fort en buvant de l’Hydromel beaucoup trop sucré – et parfois un peu chaudau milieu de gens vraiment très barbus : j’en nage de bonheur à l’avance tellement je garde des bons souvenirs – et de superbes photos –  du précédent !

DSCF3556

Mais l’an prochain, nous avons très envie de faire un beau voyage et de véritablement changer d’air. Et les aventures de Walter Mitty m’ont de nouveau fait rêver.

shutterstock_144586013_0
Je rêve de grandes balades à moto sur la Ring Road, cette interminable route au décors changeant qui fait le tour de l’île, en passant de ces plaines d’un vert acide à des plateaux lunaires. De voir Reykjavik et son maire totalement loufoque, visiter des églises désaffectées, prendre un bain dans une source d’eau chaude, admirer les aurores boréales, marcher prête d’un volcan et peut être même voir des baleines ! Le rêve viking

Allez 2014! Soit sympa avec nous !
Et fait en sorte que 2015 soit l’année de l’Islande !

Quelques liens* :

Le voyage de Pénélope.
20 trucs à faire à Raykjavick.
L’île en une semaine.

4000 km en moto.

Ah  et pourquoi je parle de Bruges dans le titre ? Parce que c’est ma marotte – plus réaliste du moment. Depuis cet article, j’aimerais beaucoup passer un week-end en amoureux à Bruges. Pour ça je reprends le « Cape Cod Dream » de Rita Le Chat. Mon « Bruges Dream » à moi dans un petit pot en verre.

IMG_20140123_181132(1)

Faites moi rêver ! Parlez moi de vos voyages passés comme futures …

*Non vous ne rêvez pas je suis entrain de préparer un voyage qui ne fera peut être pas de si tôt et qui, s’il se fait, ne se déroulera pas avant presque deux. Laissez moi rêver ! Nah !
Publicités

6 Commentaires

Classé dans Nore Thrud

6 réponses à “Une gauffre à Bruges, l’Islande à moto et Walter Mitty.

  1. Marguerite

    Bruges : gros kiff, j’y suis allée avec ma mère c’était super chouette, et une pensée me revenait sans cesse… Faut que j’y retourne en amoureux un jour ! <3

    Bain dans des sources d'eau chaude : du côté de Vernet les bains, France, gratuit, naturel et pas bondé du tout. Le pied royal <3

    Un jour, j'irai en Irlande =)

  2. Ca me fait rêver aussi l’Islande, un jour peut être. Bruges, j’y suis allée il y a longtemps, un peu par hasard et je suis tombée amoureuse! J’ai aimé la ville dans un premier temps et puis ces couleurs, ces paysages m’ont donnés envie de découvrir la peinture flamande (qui jusque là pour moi n’étaient que des toiles sombres avec la dame des yaourts dessus) et là vlan nouveau coup de coeur. Vive Bruges donc!
    Dans ceux à venir, j’espère cet été pendant quelques jours faire escale sur les rives de la mer Noire et découvrir un petit bout de la Bulgarie.

  3. Je suis allée voir Walter Mitty !!
    Je garde surtout un excellent souvenir des bandes annonces précédant le film (je ne changerai donc jamais ?), on y voyait deux fois B. Cumberbatch. Moi et la personne avec qui j’y étais allée, on a passé notre temps à glousser comme des idiots.
    Bref.
    Sinon je l’ai trouvé pas mal, perso. Ce mec qui s’imagine toutes ces situations, pour finalement vivre une belle grande aventure en vrai, sur un fond musical sosoclasse, noooon, c’était un bon moment.

    Et puis je l’ai trouvé attachant.

    Même si on parvenait à deviner les choses avant qu’elles arrivent, c’était pas mal ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s