Un après midi à L’oisivethé.

 

Début février nous sommes allées bruncher à « L’oisivethé« . Un charmant petit salon de thé niché au creux de la Butte aux cailles à Paris. En cherchant un nouveau point de rendez-vous pour nos dimanches paisibles autour d’un thé entre nanas, nous sommes tombées sur leur concept de « café tricot ». Boire une tasse de thé entourée par un décors propice au crochet: très dans l’air du temps en ce qui me concerne ;) J’étais d’avance conquise !

IMG_20130202_120657

Nous avons découvert un endroit très calme, avec peu de table et un service en douceur qui ne perturbe pas les conversations. La carte des thés est très attractive et votre précieux breuvage  vous sera servi dans une adorable vaisselle. Un endroit où l’on a très envie de s’attarder.

Le brunch est plus que copieux. La formule comprend une boisson chaude, un verre de jus d’orange, deux œufs à la coque et ses tartines, un morceau de brioche maison et d’un feuilleté avec une salade composée. La brioche maison est un délice tout comme les feuilletés – même si je ne sais pas s’ils sont faits sur place – quand à la salade (salade verte, graines, fromage, olive, cranberry etc…)  elle finira de combler les gros appétits puisqu’elle est servie en quantité considérable.

IMG_20130227_174429

J’avoue ne pas pouvoir manger tout ça ! Je me contente donc de prendre un feuilleté (saumon oseille, mon préféré) accompagné de sa salade et un scone nature. Les thés proposés sont très fins. Mon préféré? Un Oolong à la châtaigne

IMG_20130202_120448
Mmmm… un bon scone maison, pas trop sec avec ses petits fruits frais autour

Les points positifs?

Le calme et la déco sans hésiter :)

IMAG1767


La déco est vraiment léchée. L’échoppe est colorée et vous êtes entourés de jolies choses faites mains, de boîtes de thé, de laine, de théière et  de livre. Les tables sont simples mais jolies. Et je vous ai déjà parlé de la vaisselle. Il n’y a pas beaucoup de table mais il n’est pas encore trop bondé. En arrivant à 13h, vous trouverez encore une place de libre pour un déjeuner à deux.
Autre chose: je ne sais pas si c’est du à l’emplacement – nous ne sommes finalement pas très loin de Cité Universitaire – où aux propriétaires, mais à chaque fois que nous y sommes allés, nous avons trouvé des gens de différentes nationalités. Je trouve ça toujours très agréable d’entendre parler plusieurs langues dans un endroit: tous le monde semble s’y sentir chez soi

Les points négatifs?

Il n’y a pas de rallonge d’eau chaude durant le brunch. Dur dur pour les petits salons de thé de trouver un équilibre entre les squatteurs autour d’une théière avec trois tasses pour toute une après midi et le fait  de faire payer trop chers les grands buveurs de thé. Je trouve le combo brunch+rallonge de thé aide à fidéliser la clientèle. Par exemple durant les deux heures suivant votre arrivée, on ne vous change pas le sachet mais on vous offre l’eau chaude. Passées ces deux heures, vous payez un autre thé.
Je ne me rends pas bien compte si ça vaut le coup ou pas pour un salon de cette taille. Et finalement nous sommes restés crocheter là bas de 12h30 à 17h30 pour un peu moins de 30 euros  par personne ( repas+thé tout au long de l’après midi). 

IMAG1764

Bref, bien plus de points positifs que de point négatifs ! 

Et j’y retournerais avec plaisir pour un après midi entre copines ou un brunch en amoureux.

Le site de l’OisiveThé: http://www.loisivethe.com
D’autres photos et avis ici et ici.

 

http://www.loisivethe.com/

Publicités

1 commentaire

Classé dans Nore Thrud

Une réponse à “Un après midi à L’oisivethé.

  1. Pingback: Déjeuner à Saint-Paul, bonne adresse et les photos c’est rigolo. | norethrud aime bien...