Dhôti…

 

Et oui! Voilà enfin la mise en ligne du texte de Dhôti. En cliquant sur la bannière, vous pouvez directement atteindre le site de Kari et voir ainsi la BD!
Bonne lecture sur les deux sites!!!

DOTHI_BANNIERE

 

Le bus avait un peu de retard alors qu’une fée l’attendait d’un pied ferme.
«  C’est ce soir ou jamais. je vais le faire… de toute façon ça ne changera rien. je suis transparente. En plus elle était nulle cette fête… » 


Avant que ne s’ouvre la porte elle ne savait déjà pas ce qu’elle fesait là. « Ca te changera les idées » avait dit Lise. Changer de quoi? De son boulot qui ne lui plait pas? De sa vie fade et vide? Entre plats micro-ondés et télévision? De ses amis qui ne l’appellent pas tant que ça… Mais la porte s’ouvre et Lise est là tout sourire dans son costume de bunny girl. Chose que jamais Dhôti n’aurait osé porter…
«  Dhôti tu es venu! je suis vraiment heureuse que tu sois là! Ton costume est magnifique! un papillon ça te va bien.

– Je suis une fée…

Ah oui! Tu vas bien? tu as   petite mine?
– Et bien justement, je pense   que… »

Mais déjà Lise ne l’écoutait plus. Parti dans un monologue au sujet d’un garçon présent dans la salle. Mais si! elle lui en avait deja parlé et il est si beau et si grand.  « D’ailleurs je te laisse, il me fait signe. Ce qu’il est craquant en pirate…Amuse toi bien et sert toi à boire! »

Dhôti s’était avancée dans la pièce où elle reconnu une cinq zorros, quinze pirates,  une dizaine de sorcières, une abeille, une girafe, cinq Elvis et une danseuse étoile… mais aucun visages familiers. «  Ce n’est décidément plus de nos âges les soirées costumées… c’est ridicule ». Mais comme la couture était son affaire, elle avait fait au mieux.

Elle avait cherché Lise du regard pour finalement la voir disparaître avec son pirate en haut de l’escalier. «  Il est si tôt dans la soirée… » avait elle soupiré. Mais elle se sentait deja lasse. Elle aurait bien pris ses ailes à son cou pour retourner sous sa couette voir si c’est vrai que se couper les veines ne fonctionne qu’en entaillant verticalement le bras. « Se changer les idées… ».

Elle avait avisé le buffet avec ses canapés fins et les coupes de champagnes. Au moins s’était meilleur que chez elle. L’abeille, la girafe et une sorcière palabrait sur les bienfaits du macha… Alors qu’elle tentait d’attraper une petite bouché au saumon la girafe l’interpella:

«  Vous avez déjà goûté un gateau au macha? nous nous demandions à quoi le comparer? »

Dhôti avait écarquillé les yeux, muette… mais qu’était ce donc que le macha?! Lise et sa passion du bio ethnique et autre cochonnerie sans OGM ni micro onde… Dhôti avait bégayé «  de la noix de muscade peut etre? » Girafe avait sourit, compatissante, en glissant un regard à sorcière. Dhôti s’était éloignée en se demandant s’il était possible de se pendre avec du macha…

«  Excusez moi mademoiselle! »

Dhôti avait faillit s’étrangler pour de bon avec son champagne quand Elvis était venu lui adresser la parole.
«  Oui?

– Heu… mon ami le pirate…   avec son bandana bleu… il voudrait savoir si vous êtes libre… Et   si il peut avoir votre numéro.

– Heu… mais je ne le connais   pas!

– Oh, c’est Alice qui a dit   que vous seriez intéressée.. et lui est un peu timide… »
Que je serais intéressée? Ai je l’air si désespérée que ça? Avait tout d’abord pensé Dhôti avant de réagir.
«  mais je ne connais pas d’Alice?!

– Ah bon? Mince.. il m’a pourtant   dit la danseuse…

– Je suis une fée! »
Elle avait agité sa baguette étoile sous son nez et celui ci était reparti hagard. Son costume était pourtant expressif. Des ailes dans le dos, une baguette magique… si elle avait été une vrai fée elle l’aurait fait disparaître. «  Et moi avec .. » Avait elle songé… Elle avait soupiré en levant les yeux au ciel. Pour se rendre compte combien l’appartement de son amie était vraiment immense… Comme tout dans cette ville… Elle ne s’y fesait pas… S’était certainement du à la taille de son appart… En se retournant pour regarder la baie vitrée, elle s’était retrouvé couverte de champagne. «  mais tu peux pas faire attention! » Avait éructé une grande asperge longiligne au parfum capiteux… ou plutôt une grande chatte tout en noir. «  Une femme en chat s’est vulgaire » S’était dit Dhôti avant de s’enfuir en bégayant un « Excusez moi ». Peut être que son parfum aurait fini par l’empoisonner.. dommage…

Dhôti écrasa une énième clope. Arrivée chez elle elle allait se faire couler un bain, ça aide le sang à couler… il paraît. De toute façon qu’est ce que ça changerait… personne ne la voyait. Elle mis sa tete sur ses genoux. On lui tappota doucement l’épaule.
«  Heu excuse moi.. tu as oublié ça… » En relevant les yeux, elle vit sa baguette magique. Elle avait du la lâcher en partant. « Merci » Elle releva la tete pour tomber nez à nez avec «  Tu es Calvin! »
Le jeune homme avait misé sur un t-short rayé, un jean très bleu et un énorme tigre en peluche pour ressemble au petit héros de la bande dessinée. «  oh! Quelqu’un me reconnaît enfin! On a passé la soirée à me reprocher de ne pas être déguisé… ou à m’appeler ‘ou est Charlie’. Alors que moi c’est Ronan. » Dhôti hocha la tête…en regardant le tigre elle se dit qu’elle pourrait avaler la mousse pour s’étouffer un coup… et puis finalement… qu’il avait l’air confortable se tigre. Ronan se racla la gorge
«  Dit… je me disais… enfin.. on pourrait peut etre se voir… se faire une BD…

– Moi je suis une fée! » Dit   Dhôti autoritaire. Il fallait pas la lui faire deux fois. Ronan partit   d’un rire franc.
– Je sais! je t’ai ramené ta baguette magique!

– Excuse moi… on m’a prise   pour un papillon et une danseuse. »

Finalement, peut être que la corde, le parfum, les lignes verticales et la mousse allaient attendre un peu…   

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Quand je prends la plume...

Les commentaires sont fermés.